logo
logo

Magritte, « Le jour et la nuit »

Vous vous imaginez quel type de rêve pouvait avoir un tel homme?

J'aime cette photo, parce qu'il est comme mort, mais en réalité, il est en train de rêver.

Quand quelqu'un meurt jeune, comme Mozart, par exemple, on se demande toujours quelle œuvre il aurait pu encore créer et qu'est ce que nous perdons quand un artiste meurt jeune.

Il est toujours impossible de percer le mystère d'un homme, mais de cet homme en particulier.

La seule tentative que j'entrevois possible c'est d'accepter le chapeau melon qu'il me tend pour devenir cet homme " apparemment" ordinaire et accéder ainsi à sa nature subversive cachée...

Un homme arrivé au cœur de lui-même à force d'intuition profonde, et de révolution bien à lui, peignant sans relâche sa nuit intérieure, en plein soleil.

Arté documentaire magritte.

Réalisateur : Henri de Gerlache
Producteurs : ALIZE PRODUCTION, ARTIC PRODUCTIONS

Exposition "Invisibles Inconscients" de Sigrid Daune

Création sonore : Thibault Peckre

Comments are closed.